viernes, 25 de octubre de 2013


Marine Le Pen cherche t elle a saboter son propre Mouvement ?

Le journal Le Point rapporte que Marine Le Pen a somme mercredi deux deputes de sa formation, son pere, jean Marie le Pen, et Bruno gollnisch, de renoncer a des alliances avec des partis "ultranationalistes". 
Les quelques succes electoraux de ces derniers mois lui montent a la tete et brouillent son jugement. 
Si Marine Le Pen pense qu'elle s'attirera ainsi les faveurs des Mouvements dits "de droite", qui ont toujours combattu et combattront toujours, en raison d'accords occultes que je n'exposerai pas dans ce papier, car ce n'est pas mon propos, elle se trompe.
 Les partis "extremistes" ou "neonazis" sont simplement des Mouvements qui ne peuvent etre classes dans le politiquement correct. Ce qu'est aussi, l'aurait elle oublie, le Front National.
 Et c'est ce qui fait aujourdhui son succes.
 Jamais la presse n'a cesse de nommer le Front national de parti d"extreme droite",  "facho"  "neo nazi". C'est le seul moyen de l'exclure. 
Aujourd'hui, aucun citoyen honnete,  possedant un minimum de bon sens n'est plus dupe de ces appellations qui sont autant d'appels au crime. 

Marine le pen  veut, dit elle,  "dediaboliser" son propre parti. 

En diabolisant ses allies naturels ?

Mais Il est vrai qu'on n'est vraiment trahis que par les siens. 

No hay comentarios:

Publicar un comentario